John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Lésions anopérinéales Volume 25, numéro 8, Octobre 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteur
CHP Rennes Saint Grégoire, 6 boulevard de la Boutière, 35760 Saint Grégoire, France
* Tirés à part

Les localisations anopérinéales sont fréquentes au cours de la maladie de Crohn avec une probabilité cumulée de survenue à 20 ans de 43 %, 26 % pour les suppurations. Elles altèrent significativement la qualité de vie des malades et constituent un facteur de risque d’incontinence anale. Le traitement des fistules anales est multimodal, constituant un défi médico-chirurgical aux résultats souvent décevants. Les anti-TNF sont les traitements les mieux évalués, ils sont utilisés en première intention, le plus souvent après drainage par séton.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International