John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les tests respiratoires au 13CO2 en gastroentérologie Volume 2, numéro 4, Juillet - Août 1995

Auteur
laboratorium digestie absorptie, E462, Universitaire Ziekenhuizen Leuven, Herestraat 49, 3000 Leuven, Belgique.

Le principe des tests respiratoires au 13CO2 repose sur l'utilisation d'une substance marquée au 13C qui permet de suivre ou de caractériser une fonction ou un système en mesurant la proportion de 13CO2 dans l'air expiré. La teneur en 13C dans l'air expiré est mesurée par un spectromètre de masse ratio. Du fait de leur non-invasivité et de leur relative simplicité d'utilisation, les tests respiratoires connaissent des développements importants en gastroentérologie. Les principales applications concernent l'exploration de la vidange gastrique, et la mise en évidence d'Helicobacter pylori. Cependant, l'utilisation des tests respiratoires utilisant le CO2 marqué au carbone 13 nécessite des actions concertées pour harmoniser les protocoles, et assurer la fiabilité des diagnostics dans le domaine digestif.