John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les prothèses métalliques expansives œsophagiennes Volume 5, numéro 4, Juillet - Août 1998

Auteurs

Les prothèses œsophagiennes plastiques, en dépit de leur efficacité, sont restées un traitement palliatif de deuxième intention du cancer de l'œsophage en raison de leurs complications importantes. Les prothèses métalliques expansives ont l'avantage d'être souples, d'avoir un calibre plus important que les prothèses plastiques et de posséder un système d'insertion de faible dimension, réduisant la nécessité d'une dilatation préalable à l'implantation. La mise en place d'une prothèse métallique expansive est plus simple et le nombre de complications est moins élevé. De nombreuses formes de prothèses existent, couvertes ou non, illustrant le fait qu'aucune prothèse expansive n'est universelle. Les prothèses expansives non couvertes migrent peu, mais peuvent être envahies par la tumeur. Seules, les prothèses couvertes peuvent être utilisées dans le traitement des fistules œso-trachéales, mais leur taux de migration est plus élevé. Les malades ayant des antécédents de radiochimiothérapie ont un risque plus important d'avoir des complications après mise en place d'une prothèse expansive. Les autres indications de traitement par prothèse expansive sont constituées par les compressions extrinsèques d'origine tumorale de l'œsophage, certains cas de sténoses bénignes, et les perforations œsophagiennes.