John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les ponctions sous échoendoscopie Volume 6, numéro 6, Novembre - Décembre 1999

Auteur

Le développement de l’échoendoscopie (EE) a permis de mieux préciser l’extension des tumeurs digestives. Néanmoins, la spécificité de ses images reste mauvaise et il est difficile d’affirmer le caractère malin ou bénin d’adénopathies, de masses pancréatiques ou de compressions extrinsèques du tube digestif. Le développement, depuis 7 ans, de l’échoendoscopie sectorielle linéaire a permis de réaliser des biopsies guidées de telles lésions. Les meilleurs résultats sont obtenus au niveau des masses ganglionnaires, des récidives anastomotiques, des compressions extrinsèques et des tumeurs pancréatiques. L’obtention d’une « microbiopsie » permet un diagnostic histologique plus précis et une caractérisation tissulaire précise dans environ 80 % des cas pour le diagnostic de malignité. Les résultats de la littérature montrent une sensibilité globale variant entre 76 % et 91 %, une spécificité de 84 % à 100 % et une fiabilité de 78 % à 94 %. La biopsie guidée sous EE est aujourd’hui la meilleure technique pour obtenir l’histologie d’une masse pancréatique. Par ailleurs, elle a également un impact non négligeable sur la décision thérapeutique, notamment en cas d’adénocarcinomes non vus en TDM, ce qui est actuellement important du fait du développement d’essais de radio-chimiothérapie préopératoire pour les lésions résécables.