John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les nouveaux objectifs thérapeutiques dans les MICI – Rémission histologique dans la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteurs
CHRU – Université de Lille, Hôpital Claude-Huriez, Service des maladies de l’appareil digestif, Rue Michel Polonowski, 59037 Lille
* Correspondance

Les objectifs thérapeutiques sont en constante évolution dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), avec pour but ultime un contrôle en profondeur de l’inflammation et la prévention de la survenue de complications liée à la maladie. Ainsi, au cours des vingt dernières années, les objectifs ont évolué de l’obtention d’une simple rémission clinique à une rémission « profonde » (rémission clinique associée à une amélioration, voire à une normalisation des paramètres biologiques et endoscopiques).

En 2015, un consensus international a défini les cibles à atteindre dans les MICI. Concernant la rectocolite hémorragique (RCH), il s’agit d’une part de la rémission clinique évaluée au moins trois mois après la poussée de la maladie et, d’autre part, de la rémission endoscopique évaluée par une rectosigmoïdoscopie ou une coloscopie trois à six mois après la poussée de la maladie. Concernant la maladie de Crohn (MC), il s’agit ici aussi de l’association d’une rémission clinique évaluée au moins trois mois après la poussée de la maladie et, d’autre part, de l’absence d’ulcération évaluée dans les neuf à douze mois après le début du traitement par une endoscopie, ou par les techniques d’imagerie en coupes lorsque l’endoscopie ne peut pas évaluer l’inflammation de façon appropriée. Dans ce consensus, certains paramètres, tels quela rémission histologique, étaient considérés comme des mesures dites adjuvantes mais non comme de réels objectifs thérapeutiques à atteindre, en raison d’un manque de données suffisamment solides.

L’objectif de cette mini-revue est de discuter l’évolution des objectifs thérapeutiques dans les MICI, en particulier d’évaluer l’intérêt d’obtenir une cicatrisation histologique dans la RCH et la MC.