John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les entérocolites neutropéniques : problèmes diagnostiques et thérapeutiques Volume 2, numéro 1, Janvier - Février 1995

Auteurs
service de réanimation, Institut Gustave-Roussy, 94805 Villejuif Cedex, France.

L'entérocolite neutropénique est une complication digestive de plus en plus fréquemment décrite chez les malades d'onco-hématologie. La symptomatologie clinique, non spécifique, associe douleur abdominale et fièvre dans un contexte de neutropénie. L'imagerie peut montrer un aspect particulier mais peu spécifique (pneumatose pariétale, épaississement de la paroi digestive et de la graisse péri-colique). Les lésions anatomiques varient du simple oedème de la muqueuse et de la sous-muqueuse à une ulcération étendue à toute la paroi, compliquée ou non d'une perforation digestive. La région iléo-cæcale est la localisation préférentielle des lésions, mais celles-ci peuvent toucher n'importe quelle partie du tube digestif. L'étio-pathogénie de l'entérocolite neutropénique n'est pas claire. L'hypothèse retenue est celle de la survenue initiale d'ulcérations de la muqueuse digestive qui, associées à la neutropénie, favoriseraient la pullulation microbienne dans la paroi digestive et la nécrose tissulaire. La diversité de l'atteinte anatomique, le peu de spécificité clinique et radiologique expliquent la difficulté de la prise en charge thérapeutique. Certaines lésions peuvent bénéficier d'un traitement médical isolé alors que d'autres relèvent d'un traitement chirurgical. Il est alors difficile de trancher pour les équipes médico-chirurgicales qui ont en charge ces malades entre une laparotomie qui peut paraître « abusive » et un traitement médical qui peut laisser évoluer une pathologie fatale en l'absence de chirurgie.