John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Leptine, obésité et tractus gastro-intestinal Volume 9, numéro 4, Juillet - Août 2002

Auteurs
Institut national de la santé et de la recherche médicale U. 410, IFR02 Claude-Bernard, physiologie et pathologie, 16, rue Henri-Huchard, faculté de médecine Xavier-Bichat, 75018 Paris.

Plusieurs gènes impliqués dans la régulation de l'appétit et du métabolisme énergétique ont été clonés à partir de modèles animaux d'obésité génétique. Les produits de sécrétion correspondants ont été identifiés et les récepteurs relayant leurs actions biologiques, caractérisés. Ces produits ont pour chef de file la leptine, un maillon essentiel du système complexe de régulation de la prise alimentaire. Les mécanismes impliqués dans l'action « anti-obésité » de la leptine sont complexes car la leptine, par l'intermédiaire de son récepteur hypothalamique, interagit avec de nombreux neuropeptides dans le système nerveux central, pour contrôler le bilan énergétique. Outre le tissu adipeux, d'autres organes dont l'estomac produisent la leptine. La leptine gastrique qui est synthétisée par les cellules principales sécrétant également le pepsinogène agirait par voie endoluminale pour contrôler les fonctions du tractus gastro-intestinal.