John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Le traitement endoscopique de l'achalasie de l'œsophage Volume 8, numéro 1, Janvier -Février 2001

Auteurs
Fédération médico-chirurgicale d'hépato-gastroentérologie, hôpital Saint-André, 1, rue Jean-Burguet, 33075 Bordeaux Cedex.

Dans l'achalasie, l'objectif thérapeutique est de réduire ou de supprimer l'obstacle fonctionnel au niveau de l'œsophage distal. Outre la chirurgie (myotomie de Heller), cet objectif peut être atteint grâce aux dilatations pneumatiques et aux injections per-endoscopiques de toxine botulique dans le sphincter inférieur de l'œsophage. À l'heure actuelle, la dilatation pneumatique reste vraisemblablement une des méthodes de choix, du fait de sa bonne maîtrise due à l'expérience, à sa bonne efficacité et à la possibilité d'effectuer de courtes hospitalisations. L'injection per-endoscopique intrasphinctérienne de toxine botulique est une technique facile, sûre et efficace. Toutefois, plusieurs études contrôlées ont montré que son efficacité est inférieure à celle des dilatations. Il est possible que, dans l'avenir, son intérêt soit démontré dans certains sous-groupes de patients, en particulier les patients plus âgés et/ou les patients ayant des risques plus grands avec les autres techniques.