John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Le reflux gastro‐œsophagien (RGO) est‐il héréditaire ? Volume 11, numéro 1, Janvier-Février 2004

Auteur
Service d‘hépato‐gastroentérologie, hôpital Henri‐Mondor, 51, avenue du Maréchal‐de‐Lattre‐de‐Tassigny, 94010 Créteil E‐mail : iradj.sobhanihmn.ap‐hop‐paris.fr

Le reflux gastro‐œsophagien (RGO) est un syndrome très fréquent dans toutes les populations. Des facteurs étiogéniques sont identifiés : âge, sexe masculin, surpoids. Des formes héréditaires ou des complications sont rapportées. Néanmoins, les recherches génétiques n‘ont pas permis à ce jour d‘identifier un ou des gènes impliqués dans la survenue du RGO ou de ses complications. Cette recherche est rendue difficile par l‘important rôle des facteurs épigéniques cités plus haut. C‘est vers un groupe de gènes qu‘il faudra vraisemblablement orienter les recherches tenant à la fois compte des facteurs géniques et épigéniques déjà identifiés.