John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Le lanifibranor (un agoniste pan-PPAR) améliore les lésions dans la NASH sévère Volume 29, numéro 2, Février 2022

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteur
Médecin des hôpitaux retraité, 40240 Mauvezin d’Armagnac
* Correspondance

La prise en charge de la stéatohépatite non alcoolique (NASH) est considérée comme frustrante, et son traitement insatisfaisant par une forte majorité des hépato-gastroentérologues français [1]. Seule la vitamine E est disponible en France, et son efficacité n’a été établie que chez des patients non diabétiques. Il est probable que les agonistes GLP-1 (le liraglutide, et plus récemment le semaglutide) réduisent la fibrose mais ils ne sont pas disponibles dans cette indication [2, 3].Les récepteurs [...]