John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

L’atteinte digestive au cours du diabète Volume 19, numéro 5, Mai 2012

Auteurs
Hôpital Charles Nicolle, service d’hépato-gastroentérologie et de nutrition/ADEN Inserm UMR-1073, Hôpital Charles Nicolle, service de physiologie digestive et urinaire/ADEN Inserm UMR-1703, 76031 Rouen Cedex, Hôpital de Bois Guillaume, service d’endocrinologie, diabète et maladies métaboliques, 76031 Rouen Cedex

La prévalence du diabète de types 1 et 2 est en augmentation constante dans les pays occidentaux. Elle est estimée actuellement à 4,4 % en France. Les complications digestives du diabète peuvent concerner l’ensemble du tractus digestif, de l’œsophage au sphincter anal. Cette atteinte, qui concernerait jusqu’à 75 % des sujets diabétiques, altère la qualité de vie du malade diabétique et est responsable d’une morbi-mortalité significative. Les symptômes principaux sont le pyrosis, la dysphagie, la satiété précoce, l’inconfort abdominal post-prandial, les vomissements, la diarrhée, la constipation et l’incontinence fécale. Les différents symptômes sont souvent intriqués rendant le diagnostic difficile. Les explications physiopathologiques sont multiples : effets de la neuropathie autonome, atteinte du système nerveux entérique avec apoptose neuronale accrue et raréfaction des cellules de Cajal, troubles de la sensibilité viscérale, perméabilité intestinale accrue, altérations du microbiote. Ces anomalies peuvent être secondaires ou aggravées par le déséquilibre glycémique. Cette mini-revue décrit les différentes atteintes digestives au cours du diabète ainsi que leur physiopathologie et les alternatives thérapeutiques possibles pour améliorer ces différents symptômes.