John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

La cœlio, dix ans après Volume 5, numéro 3, Mai - Juin 1998

Auteur
  • Mots-clés : cœlioscopie.
  • Page(s) : 171-2
  • Année de parution : 1998

Qui, il y a dix ans, apprenant la possibilité inouïe de retirer la vésicule biliaire sous cœlioscopie, aurait imaginé qu'on en serait là aujourd'hui ? Toutes les interventions de chirurgie digestive, à l'exception des transplantations d'organes, ont été effectuées sous cœlioscopie. La publication historique de F. Dubois et al. [1], qui rapportait en 1990 une expérience toute fraîche de cholécystectomie sous cœlioscopie, est devenue une image pieuse que l'on invoque de façon rituelle, ne serait-ce que pour mesurer le chemin parcouru chaque fois qu'une nouvelle prouesse est projetée à la face ébahie des congressistes fascinés. De l'œsophage au rectum, il n'y a pas de lieux interdits. Les glandes annexes ne sont pas en reste avec des splénectomies et des hépatectomies minutieuses, jusqu'au sacrilège obligé de la laparotomie d'extraction. Même la duodéno-pancréatectomie céphalique, longtemps considérée comme hors de portée, a fini par tomber dans le champ d'action de la nouvelle chirurgie que l'on dénomme en France, terre des pionniers, sous le vocable raccourci de cœlio. Ailleurs, on ignore ce terme aux relents gynécologiques, au profit du mot laparoscopie que l'on ne peut évidemment pas abréger.