John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

La chirurgie des lésions ano-périneales de la maladie de Crohn Volume 20, numéro 10, Décembre 2013

Auteurs
Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph, Institut Léopold Bellan, service de proctologie médico-chirurgicale, 185 rue Raymond Losserand, 75014 Paris, France, Université Denis Diderot, Sorbonne Paris Cité et Hôpital Lariboisière, service d’hépato-gastro-entérologie 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France

Les lésions ano-périnéales (LAP) de la maladie de Crohn touchent la moitié des patients. Elles sont associées à une évolution plus péjorative de la maladie et sont définies en LAP primaires (fissures, ulcérations et pseudo-marisques) et secondaires (les suppurations). Elles nécessitent une approche thérapeutique pluridisciplinaire, médicale plus ou moins chirurgicale. Leur pronostic reste réservé bien qu’il ait été amélioré grâce aux anti-TNF. La prise en charge des fistules anales est complexe et a deux objectifs principaux : traiter la suppuration et préserver la fonction sphinctérienne. Le contrôle de la maladie inflammatoire luminale est indispensable, tout comme le drainage par séton lâche qui peut être associé aux techniques d’épargne sphinctérienne.