John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

L'azathioprine dans la maladie de Crohn : un traitement toujours d'actualité Volume 8, numéro 3, Mai - Juin 2001

Auteurs
Service de gastro-entérologie, CHU, Sart Tilman, Liège 4000, Belgique.

L'azathioprine (AZA) et son métabolite actif la 6-mercaptopurine (6MP) restent les immunosuppresseurs de référence dans le traitement de la maladie de Crohn (MC). Leur efficacité a été démontrée dans le traitement des formes corticodépendantes de MC et dans les formes compliquées de fistules. La tolérance du traitement est généralement bonne. Cependant, il existe un certain nombre de facteurs qui limitent leur utilisation : long délai d'action, fréquence des non-répondeurs, survenue d'une myélotoxicité ou d'autres effets secondaires. Les travaux récents ont tenté de résoudre ces problèmes par une meilleure connaissance du métabolisme de l'azathioprine et de son utilisation. L'arrivée de nouveaux traitements, en particulier de l'anti-TNFalpha, ne semble pas remettre en cause l'utilisation de l'AZA-6MP. Au contraire, les premiers résultats suggèrent que l'efficacité et la tolérance de ce traitement sont renforcées par l'AZA-6MP. De plus, les nouvelles stratégies thérapeutiques d'emblée maximales des premières poussées de la maladie incluent dans leur schéma l'AZA-6MP.