John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Intervention de Delorme et prolapsus du rectum Volume 4, numéro 4, Juillet - Août 1997

Auteurs

L'intervention de Delorme fut une des premières à permettre la correction du prolapsus rectal. Pratiquée par voie basse, elle ne corrige pas les anomalies du haut rectum ni les autres troubles de la statique pelvienne associés. Un bilan complet, reposant essentiellement sur la défécographie, permet de sélectionner les malades ayant les meilleures chances de succès. Nous retenons les malades avec prolapsus rectal extériorisé ou interne, sans faillite des moyens de suspension rectale au plan sacré, sans entérocèle, ni trouble de la statique urogénitale associé. La contre-indication à un geste par voie haute pour raisons médicales est aussi une des indications de l'intervention de Delorme, mais les résultats anatomiques et fonctionnels sont alors moins bons. Chez des malades bien sélectionnés on peut en attendre la correction anatomique sans risque de dyschésie secondaire. Les troubles de la continence sont moins bien soulagés. Une revue de la littérature ainsi que l'analyse d'une série personnelle permettent de bien définir les malades à qui proposer cette technique de première intention.