John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Insuffisance rénale après transplantation d‘organe Volume 10, numéro 6, Novembre 2003

Auteur
  • Page(s) : 472-4
  • Année de parution : 2003

Auteur(s) : Aurélie Plessier

Ojo AO, Held PJ, Port FK, Wolfe RA, Leichtman AB, Young EW, et al. Chronic renal failure after transplantation of a nonrenal organ. N Engl J Med 2003 ; 349 : 931-40.

La transplantation d'organes se complique fréquemment d'une insuffisance rénale, notamment à cause de la toxicité des anticalcineurines (atrophie tubulaire, fibrose interstitielle et hyalinose focale des artérioles), mais aussi de l'hypertension artérielle, du diabète et d'autres néphropathies. Les buts de cette étude étaient l'évaluation de l'incidence de l'insuffisance rénale chronique et de ses facteurs de risque après transplantation d'organes hormis le rein dans une large cohorte de patients transplantés.
Les données de 69 321 patients ayant eu une transplantation pulmonaire, hépatique, cardiaque ou intestinale de 1990 à 2000 aux États-Unis ont été analysées.
Les caractéristiques des patients sont résumées dans le tableau 1. Une transplantation hépatique était effectuée chez 53 % des patients.

Tableau 1. Caractéristiques des patients

Tous organes
Nombre 69 321
Âge 45 ± 18
HTA pré-Tx 10 %
Diabète pré-Tx 8 %
DFG pré-Th
ml/min/1,73 m2  
90   51 %
90 < > 30 44 %
 < 30  5 %

Après un suivi médian de 36 mois, 16 % des patients avaient une insuffisance rénale chronique (IRC), dont 29 % nécessitaient une dialyse ou une transplantation rénale secondaire. Le risque d'avoir une IRC était variable selon l'organe transplanté (figure 1) (de 6,9 % pour la transplantation cœur-poumon à 21,5 % pour la transplantation intestinale). Ce risque était élevé pour les patients ayant une transplantation hépatique et il augmentait avec le délai après transplantation (8 % à 12 mois, 18 % à 60 mois). En analyse multivariée, les facteurs associés à l'augmentation du risque d'IRC sont rapportés dans le tableau 2.

Tableau 2. Analyse multivariée des facteurs de risque associés à l'IRC

p RR
Âge (/10 ans)  < 0,001 1,29
Sexe M  < 0,001 0,71
DFR pré-Tx  < 0,001  – 
IRC post-Tx  < 0,001 2,11
Ciclo/tacro  < 0.001 1,25
VHC pos  < 0,001 1,22
HTA pré-Tx ns  – 
Diabète pré-Tx  < 0,001 1,39
Année de Tx  < 0,001  – 

L'existence d'une IRC augmentait le risque de décès par 4,55.

Le risque d'avoir une insuffisance rénale après transplantation varie de 7 à 22 % selon l'organe transplanté, probablement en partie du fait de l'atteinte rénale préexistante. Ce risque est lié à une augmentation importante du risque de décès.

Figure 1. Risque d'avoir une insuffisance rénale chronique selon l'organe transplanté.

Variable