John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Impact des nouvelles combinaisons immuno-oncologiques sur la prise en charge et les parcours patients dans le traitement du carcinome hépatocellulaire Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5

Tableaux

Auteur
1 CHU Bordeaux, Hôpital Haut-Lévêque, Service d’oncologie digestive, 33604 Pessac
2 INSERM U1053, BaRITOn, Université Victor Segalen, Bordeaux
* Correspondance

Le traitement systémique du carcinome hépatocellulaire (CHC) est profondément modifié par l’avènement en première ligne de la combinaison d’une immunothérapie (atézolizumab) et d’un antiangiogène (bévacizumab). D’autres combinaisons comportant des immunothérapies pourraient être validées dans un futur proche. Ces nouveaux traitements transforment le pronostic de la maladie… mais également les modalités de prise en charge, les parcours patients et l’organisation médicale avec un passage des traitements oraux gérés en consultation à des traitements intraveineux hospitaliers. Cette revue a pour objectif de décrire les nouveaux parcours de soins, en détaillant les modalités pratiques de choix du traitement, le bilan prétraitement, la gestion en hospitalisation de jour du traitement et de ses potentiels effets secondaires. Le rôle de l’hépato-gastroentérologue dans ce nouveau parcours de soins restera central en collaboration étroite (et non en concurrence) avec les oncologues médicaux, la prise en charge maintenant complexe des CHC nécessitant d’associer les compétences hépatologiques et oncologiques.