John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Foie et maladies musculaires Volume 26, numéro 1, Janvier 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
CHU Rennes,
Service des maladies du foie,
Université de Rennes,
INSERM, INRA NuMeCan,
2 rue Henri Le Guilloux,
35000 Rennes
* Correspondance
  • Mots-clés : foie, muscle, transaminases, créatine phosphokinase
  • DOI : 10.1684/hpg.2018.1714
  • Page(s) : 50-8
  • Année de parution : 2019

Les myopathies sont une cause rare de perturbations du bilan hépatique. Il peut s’agir d’une élévation des transaminases d’origine musculaire à différentier d’une atteinte hépatique qu’il faut reconnaitre pour éviter les explorations inutiles. Les perturbations peuvent aussi s’inscrire dans un cadre plus large où les atteintes hépatiques et musculaires ne sont que les symptômes d’une maladie sous-jacente, comme c’est le cas des cytopathies mitochondriales ou des maladies métaboliques. L’hépato-gastroentérologue doit connaître ces affections pour évoquer le diagnostic devant un bilan de cytolyse inexpliquée et orienter le malade vers une prise en charge spécialisée.