John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Faut-il traiter la NASH par pioglitazone ? Volume 14, numéro 6, novembre-décembre 2007

Auteurs
Unité Inserm U680, Faculté de Médecine Saint-Antoine, Université Pierre et Marie-Curie, Paris

Auteur(s) : Maud Lemoine, Lawrence Serfaty Unité Inserm U680, Faculté de Médecine Saint-Antoine, Université Pierre et Marie-Curie, Paris La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) est la première cause d’hépatopathie chronique dans les pays industrialisés. Sa prévalence est estimée entre 10 et 25 % de la population et elle est observée chez plus de 2/3 des patients obèses [1]. Le plus souvent d’évolution bénigne, la stéatose peut s’associer dans 20 à 30 % des cas à des lésions [...]