John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Facteurs histopronostiques du carcinome colorectal Volume 5, numéro 1, Janvier - Février 1998

Auteurs

Le cancer colorectal est actuellement le cancer le plus fréquent en France, avec plus de 30 000 nouveaux cas par an. Après exérèse chirurgicale à visée curative, la survie des patients, la survenue de récidives ou de métastases et la prescription éventuelle d'un traitement adjuvant dépendent essentiellement du statut anatomopathologique de la tumeur. De nombreux facteurs ont été reconnus comme ayant une valeur pronostique indépendante. Dès 1932, Dukes [1] mettait l'accent sur l'importance de l'extension en profondeur de la tumeur dans la paroi et de l'extension tumorale ganglionnaire. Ces facteurs restent de beaucoup les facteurs pronostiques de référence les plus performants [2-4]. Depuis cette date, un grand nombre d'autres facteurs pronostiques morphologiques ou biologiques moléculaires ont été étudiés ; nous rapportons ici les plus probants.