John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Exploration des adénopathies médiastinales par l’échoendoscopie œsophagienne et l’échoendoscopie bronchique Volume 19, numéro 7, Septembre 2012

Auteur
Institut Bergonié, Groupe digestif, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France

Les adénopathies médiastinales peuvent être détectées par le scanner ou par la tomographie à émission de positons. Les affections malignes (cancer bronchique, métastases, lymphomes), infectieuses (tuberculose, histoplasmose) ou systémiques (sarcoïdose) peuvent être à l’origine d’adénopathies médiastinales. L’échoendoscopie transœsophagienne permet de visualiser et de guider la ponction des adénopathies du médiastin postérieur et inférieur. L’échoendoscopie transbronchique permet de visualiser et de guider la ponction des adénopathies du médiastin antérieur. Nous discutons la place respective de l’échoendoscopie transœsophagienne et de l’échoendoscopie transbronchique dans l’évaluation des adénopathies médiastinales en fonction de leur situation anatomique.