John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Évolution des symptômes au cours du Syndrome de l’Intestin Irritable : que dire aux malades ? Volume 20, supplément 4, Décembre 2013

Auteur
CHU - Hôtel Dieu de Nantes, Institut des maladies de l’appareil digestif, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France

L’attente d’informations par les malades ayant un Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) est importante et semble souvent insatisfaite. En premier lieu, il est important d’établir clairement le diagnostic sans en faire une approche d’élimination. Ensuite, les études de suivi à moyen et long termes permettent de délivrer certaines précisions sur l’évolution des symptômes au cours du temps. Ceux-ci peuvent être résumés en sept points : (1) le SII est une maladie qui évolue fréquemment par périodes de plus grande activité, de durée variable, entrecoupées de périodes peu ou pas symptomatiques ; (2) les périodes de plus grande activité sont rythmées par des crises symptomatiques brèves d’une durée de moins d’une semaine ; (3) au bout d’un an, les symptômes du SII disparaissent chez plus d’un tiers des patients ; (4) au bout d’un an, de nouveaux symptômes sont apparus chez près d’un quart des patients ; (5) au long cours, les symptômes tendent à disparaître chez un tiers des patients ; (6) au cours du temps, les symptômes tendent à devenir moins sévères chez la moitié des patients ; (7) une amélioration des manifestations cliniques au bout de quelques mois augmente les chances d’améliorer les symptômes à un an.