John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Étude randomisée en double aveugle évaluant les effets de l’injection intrapylorique de la toxine botulique sur la vidange gastrique et les symptômes de patients ayant une gastroparésie Volume 12, numéro 6, Novembre-Décembre 2005

Auteurs
  • Page(s) : 436
  • Année de parution : 2005

Auteur(s) : Arts J, Canepeel P, Degreef T, Gebruers K, Verbeke K, Janssens J, Tack J.

Faits marquants de la motricité digestive au congrès de l’AGA 2005 à Chicago

De récentes études non contrôlées ont suggéré que l’injection intrapylorique de toxine botulique était bénéfique au cours de la gastroparésie idiopathique ou associée à un diabète. Le but de la présente étude était d’évaluer les effets de l’injection intrapylorique de toxine botulique sur la vidange gastrique et les symptômes associés à la gastroparésie. Douze malades (8 femmes d’âge moyen 44 ans) ont été inclus prospectivement dans cette étude randomisée menée en cross-over. Tous les sujets bénéficiaient de deux fibroscopies hautes à 4 semaines d’intervalle au cours desquelles la toxine ou du sérum physiologique était injecté dans le pylore (4 fois 25U). Un questionnaire permettant d’évaluer la sévérité de 9 symptômes dyspeptiques et un test respiratoire de vidange gastrique des solides et des liquides à l’acide octanoïque marqué au 14C et à la glycine marquée au 13C étaient proposés avant et 4 semaines après chaque injection. Il existait une diminution significative du temps de demi-vidange après l’injection de toxine (112 ± 25 vs 96 ± 26 min, p < 0,05) mais pas du placebo (99 ± 32 vs 85 ± 26 min, p = 0,3). Les scores de symptômes étaient améliorés dans les deux groupes et sans différence statistique significative.