John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Difficultés de cicatrisation périnéale après amputation abdominopérinéale du rectum Volume 6, numéro 4, Juillet - Août 1999

Auteurs

Les troubles de la cicatrisation périnéale après amputation abdominopérinéale du rectum (AAP) représentent un problème fréquemment observé en pratique chirurgicale courante. Les facteurs de risque de survenue de cette complication, liés au patient, au traitement de sa maladie, mais aussi à la technique chirurgicale, commencent à être bien identifiés. Malgré des moyens de prévention efficaces pour limiter le risque septique, le périnée de 15 % à 25 % des patients ne cicatrise pas d’emblée après AAP. L’utilisation de pansements cicatrisants au cours de soins infirmiers, parfois longs et difficiles, permet d’obtenir une cicatrisation complète ou de préparer le patient à une chirurgie plastique secondaire. Une étroite collaboration entre chirurgien, infirmières et médecin traitant est nécessaire pour optimiser la prise en charge de ces patients, fragilisés par l’impact psychologique d’une stomie définitive.