John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Diagnostic et caractérisation endoscopique des états pré-cancéreux et cancéreux superficiels de l’estomac Volume 27, numéro 1, Janvier 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
1 Hôpital Européen Georges Pompidou,
Service d’hépato-gastroentérologie,
20 rue Leblanc,
75015 Paris
2 Université de Paris,
Faculté de médecine Paris Descartes,
15 rue de l’École de Médecine,
75006 Paris
* Correspondance

Les états précancéreux gastriques et les cancers superficiels de l’estomac sont des lésions de diagnostic endoscopique difficile et constituent un vrai défi dans le dépistage et la prise en charge. Ainsi, la société européenne d’endoscopie digestive (ESGE, European Society of Gastrointestinal Endoscopy) a récemment établi des recommandations de bonne pratique clinique, dont le respect est indispensable pour assurer un examen endoscopique de qualité. L’utilisation d’endoscopes haute définition avec chromoendoscopie (vitale ou électronique) et fort grossissement optique est recommandée suite aux nombreux travaux ayant montré leur supériorité par rapport à l’analyse en lumière blanche. L’apport de la chromoendoscopie et du zoom permet une analyse précise de l’architecture glandulaire et de la microvascularisation, guidant la réalisation des biopsies ciblées sur des lésions néoplasiques. En cas de diagnostic de cancer superficiel de l’estomac, la dissection sous-muqueuse est désormais la technique de résection de référence pour les lésions infra-centimétriques, conformément aux recommandations européennes et japonaises.