John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Cytokines et maladie alcoolique du foie Volume 9, numéro 2, Mars - Avril 2002

Auteur
Service d'hépato-gastroentérologie, hôpital Claude-Huriez, avenue Michel-Polonovski, CHRU, 59037 Lille.

Les mécanismes impliqués dans les hépatopathies alcooliques sont mieux élucidés. Les produits du métabolisme de l'éthanol (NADH, acétaldéhyde), les espèces réactives de l'oxygène et les cytokines interviennent dans la genèse et la progression des lésions alcooliques du foie. De nombreux travaux expérimentaux ont démontré le rôle prépondérant des cytokines dans la nécrose hépatique, les lésions endothéliales, le recrutement tissulaire des polynucléaires neutrophiles et, enfin, l'activation de la cellule de Kupffer. Cet article résume les principales données concernant le rôle et la régulation des cytokines pro-inflammatoires dans la maladie alcoolique du foie.