John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Classifications pronostiques des GIST localisées après résection : principes, intérêt et limites. Laquelle utiliser ? Volume 24, supplément 3, Novembre 2017

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
Hôpital Européen Georges Pompidou, service d’hépatogastroentérologie et oncologie digestive, 20 rue Leblanc 75015 Paris, France
* Tirés à part

L’estimation du risque de récidive après résection R0 d’une GIST localisée est primordiale pour l’indication ou non d’un traitement adjuvant par imatinib. Différents facteurs pronostiques ont été décrits et sont à l’origine de classifications permettant d’estimer le risque de récidive. Une dizaine de classifications ou nomogrammes ont été rapportés, permettant de différencier le niveau de risque de récidive (très bas ou bas, intermédiaire, ou élevé), soit de le chiffrer. Leur intérêt ainsi que leurs limites sont analysés.