John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Cirrhose et infections bactériennes hors infection du liquide d’ascite Seconde partie : prise en charge et prophylaxie Volume 24, numéro 5, Mai 2017

Tableaux

Auteurs
1 CHU Côte de Nacre,
service d’hépato-gastro-entérologie,
Avenue de la Côte de Nacre, 14033 Caen, France
2 GHPSO,
service d’hépato-gastro-entérologie,
Creil, France
* Tirés à part

Le diagnostic et la prise en charge des infections bactériennes sont parfois retardés, ce qui expose les patients à un risque accru de défaillance multiviscérale et de décès. Il est donc important de chercher de façon systématique les signes clinico-biologiques en faveur d’une infection chez le patient cirrhotique et de débuter l’antibiothérapie la plus adaptée possible au germe suspecté et à l’écologie bactérienne propre au patient. En termes de prévention, une antibioprophylaxie est indiquée en cas d’hémorragie digestive quelle qu’en soit l’origine (varices œsophagiennes, ulcères gastroduodénaux, etc.) et la vaccination antipneumococcique est recommandée. La dysbiose apparaît comme un axe intéressant de prophylaxie.