John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Carcinome hépatocellulaire : les erreurs à ne pas faire Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
1 Hôpitaux Universitaires Paris-Seine-Saint-Denis, Hôpital Jean Verdier, Service d’hépatologie, Bondy
2 Communauté d’Universités et Établissements Sorbonne Paris Cité, Université Paris 13, Unité de Formation et de Recherche Santé Médecine et Biologie Humaine, Paris
3 Hôpitaux Universitaires Paris-Seine-Saint-Denis, Hôpital Jean Verdier, Service de radiologie, Bondy
4 Hôpitaux Universitaires Paris-Seine-Saint-Denis, Hôpital Jean Verdier, Service d’anatomopathologie, Bondy
5 Sorbonne Université, Inserm, Centre de Recherche des Cordeliers, UMRS-1138, F-75006 Paris
6 Université Paris 13, Université Paris Descartes, Université Paris Diderot, USPC, Functional Genomics of Solid Tumors, F-75006 Paris
* Correspondance
  • Mots-clés : carcinome hépatocellulaire, diagnostic, dépistage, traitement
  • DOI : 10.1684/hpg.2019.1819

Le carcinome hépatocellulaire est une tumeur dont la prise en charge diagnostique et thérapeutique s’est complexifiée au cours des vingt dernières années. Ces difficultés incluent la prise en charge de l’hépatopathie sous-jacente, la réalisation d’un diagnostic précis devant des nodules hépatiques parfois de petite taille, le choix des options thérapeutiques (à la frontière entre la chirurgie, la radiologie interventionnelle et l’oncologie) chez des malades souvent fragiles et/ou avec une fonction hépatique précaire. L’ensemble de ces éléments souligne l’importance des réunions de concertation pluridisciplinaire dans la prise en charge de cette maladie évolutive multifactorielle dont le champ des connaissances ne cesse d’évoluer. Cette revue a pour but de recenser et actualiser les aspects essentiels de la prise en charge (en pratique) clinique du carcinome hépatocellulaire et de mettre en exergue les erreurs diagnostiques et thérapeutiques potentielles.