John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Cancer du rectum : radiothérapie longue ou courte, pour quelles tumeurs et quels patients ? Volume 21, numéro 6, Juin 2014

Auteurs
Hôpital Saint Louis, service de cancérologie-radiothérapie, 1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris, France
* Tirés à part

Afin de diminuer les récidives locales, deux types d’irradiation préopératoires ont été développés dans le traitement des cancers du rectum localement avancés : une radiothérapie courte délivrant 5 fractions de 5 Gy en une semaine et une radiothérapie longue délivrant 5 fractions de 1,8 à 2 par semaine pendant 5 semaines en association concomitante à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine. L’ensemble des études ayant comparé ces deux schémas d’irradiation n’a pas montré de différence que ce soit en termes d’efficacité ou d’effets secondaires. L’avantage de la radiothérapie longue est la possibilité d’obtenir une diminution en taille et en volume de la tumeur. Ces effets peuvent être utilisés dans le cadre d’une stratégie thérapeutique de conservation sphinctérienne pour des tumeurs du bas rectum ou pour obtenir des marges de résection chirurgicales saines en cas de tumeur proche du fascia recti.