John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Augmentation chronique inexpliquée des transaminases Volume 10, numéro 4, Juillet 2003

Auteur
Fédération médico‐chirurgicale d‘hépato‐gastroentérologie (Assistance Publique ‐ Hôpitaux de Paris, Université de Paris 7, et Inserm U481), Hôpital Beaujon, 100 Boulevard du Général Leclerc, 92118 Clichy Cedex E.mail : dominique.vallabjn.ap‐hop‐paris.fr

La proportion de cas d‘élévation inexpliquée des transaminases est faible lorsque les tests habituels des causes classiques sont négatifs (consommation excessive d‘alcool, syndrome d‘insulinorésistance, infection virale B ou C, hépatite auto‐immune, déficit en alpha‐1‐antitrypsine, hémochromatose et maladie de Wilson). Dans quelques cas, les tests diagnostiques habituels de ces causes classiques sont pris en défaut. Il convient d‘être attentif à leur manque de sensibilité mais aussi à leur manque de spécificité. Des causes rares mais bien établies sont facilement reconnues (myopathie, hyperhémolyse, macro‐ASAT, atteintes endocriniennes, nutritionnelles et digestives).