John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Atteintes hépatobiliaires au cours de la sarcoïdose Volume 16, numéro 5, septembre-octobre 2009

Auteurs
Service de médecine interne AP-HP, hôpital Avicenne 125, route de Stalingrad 93009 Bobigny, France, Unité d’hépatologie, AP-HP, hôpital Avicenne, 125, route de Stalingrad 93009 Bobigny, France

La sarcoïdose est une maladie granulomateuse systémique d’étiologie inconnue, touchant principalement les poumons et les ganglions médiastinaux. L’atteinte hépatique est fréquente, le plus souvent asymptomatique. Les complications sont rares, avec un risque de cholestase chronique intrahépatique, d’hypertension portale (HTP) et de cirrhose. Le traitement n’est pas systématique et doit être réservé aux malades symptomatiques. Les corticoïdes, qui restent le traitement de première intention, améliorent les symptômes et les tests biologiques hépatiques sans éviter l’apparition des complications. D’autres traitements immunomodulateurs (azathioprine, méthotrexate, hydroxychoroquine et infliximab) peuvent être utilisés, mais n’évitent pas non plus la progression de la maladie. La transplantation hépatique est indiquée dans les formes compliquées. Actuellement, il n’existe pas de traitement curatif de cette affection dont la cause reste à découvrir.