John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Approche multidisciplinaire de la prise en charge des cancers superficiels de l’œsophage Volume 22, numéro 10, Décembre 2015

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
1 CHU de Nantes,
Institut des Maladies de l’Appareil Digestif,
unité d’oncologie digestive,
1 place Alexis Ricordeau,
44093 Nantes Cedex 1,
France
2 CHU de Nantes,
Institut des Maladies de l’Appareil Digestif,
unité d’endoscopie digestive,
Nantes,
France
3 Institut de Cancérologie de l’Ouest,
Département de radiothérapie,
Saint-Herblain,
France
* Tirés à part

Plus de 80 % des cancers de l’œsophage sont diagnostiqués à un stade localement avancé ou métastatique. Pour les tumeurs superficielles, plusieurs stratégies thérapeutiques doivent être discutées. Les techniques de résection endoscopique (mucosectomie et dissection sous-muqueuse) sont désormais recommandées pour les lésions les plus superficielles avec faible risque d’extension ganglionnaire. La résection chirurgicale est indiquée en première intention en cas de risque d’envahissement ganglionnaire élevé, et constitue également une solution de recours après échec du traitement endoscopique. Aucune étude prospective randomisée comparant les techniques endoscopiques et chirurgicales n’a été publiée. En cas de contre-indication à ces techniques, une radiochimiothérapie ou une radiothérapie seule, possiblement associée à la curiethérapie endo-œsophagienne, peuvent être proposées, mais il n’y a pas d’étude randomisée démontrant le bénéfice de ces traitements dans les cancers superficiels. La stratégie thérapeutique doit être personnalisée, fondée sur des critères cliniques et histologiques, et discutée en réunion multidisciplinaire dans des centres experts.