John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Antibiotiques et maladies bilio-pancréatiques Volume 23, numéro 8, Octobre 2016

Auteur
Hôpital Beaujon, service de gastroentérologie-pancréatologie, 100, boulevard du général Leclerc 92110 Clichy, France ; DHU UNITY, INSERM UMR 1149, Université Paris 7, Paris-Diderot, France
* Tirés à part

La pancréatite aiguë nécrosante, la cholécystite et l’angiocholite sont les trois principales maladies bilio-pancréatiques liées à un sepsis. Les germes trouvés sont tous issus de la flore intestinale par des phénomènes de translocation bactérienne favorisée par l’ischémie. En fonction de la gravité de la maladie, les infections peuvent être mono- ou plurimicrobiennes. L’antibiothérapie est un pilier du traitement qui ne peut être dissocié du deuxième pilier, le drainage des collections pancréatiques infectées, des voies biliaires et de la cholécystectomie. L’antibiothérapie initialement empirique doit être adaptée aux germes mis en évidence et à l’antibiogramme. Pour les trois situations, des recommandations d’experts sont publiées. Dans le cas particulier de la pancréatite nécrosante, seule une infection documentée doit être traitée. L’antibioprophylaxie pour prévenir une surinfection de nécrose est contre-indiquée. Les praticiens doivent multiplier les ponctions afin de confirmer une infection suspectée.