John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Anomalies de l'hémostase dans les maladies du foie Volume 5, numéro 2, Mars - Avril 1998

Auteur

Le foie joue un rôle essentiel dans la régulation de l'hémostase. Il synthétise en effet la plupart des protéines de la coagulation et du système fibrinolytique à l'exception du facteur Willebrand et de l'activateur tissulaire du plasminogène synthétisés par la cellule endothéliale. Il a d'autre part la capacité d'épurer les enzymes actives de ces deux systèmes. L'insuffisance de synthèse hépatique entraîne l'apparition de déficits en facteurs de coagulation et la synthèse de facteurs de coagulation anormaux. Le défaut d'épuration favorise une augmentation de l'activité fibrinolytique circulante, mais aussi le risque de survenue de coagulation intravasculaire disséminée. En contrôlant l'activation de la coagulation et de la fibrinolyse, le foie protège l'organisme à la fois contre les complications hémorragiques et contre l'activation intravasculaire intempestive de la coagulation. Les troubles de l'hémostase sont donc fréquents dans les maladies hépatiques. En l'absence de contexte particulier, les anomalies sont les mêmes quelle que soit la nature de l'atteinte hépatique, seule leur intensité varie, et ce, uniquement en fonction du degré d'insuffisance hépatocellulaire. La diminution du taux des diverses protéines de la coagulation est associée ou non à une thrombopénie et à une augmentation de l'activité fibrinolytique circulante.