John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Amplification élective d'ADN par PCR : applications en hépato-gastroentérologie Volume 2, numéro 1, Janvier - Février 1995

Auteurs
laboratoire de biochimie médicale, INSERM CJF90-11, Institut de Biologie, 9, Quai Moncousu, 44035 Nantes Cedex, France.

Les techniques d'amplification élective d'acides nucléiques in vitro conduisent à l'obtention de quantités d'ADN permettant d'envisager des applications à la routine biologique. La technique la plus utilisée, communément appelée PCR (polymerase chain reaction), pour amplifier un fragment d'ADN est fondée sur l'utilisation de l'ADN polymérase thermostable de Thermus aquaticus. L'amplification peut également tre réalisée à partir d'ARN, après une étape préalable de rétrotranscription. La combinaison de la PCR avec diverses méthodes d'analyse des produits d'amplification permet d'envisager un grand nombre d'applications en biologie médicale. Trois domaines de la biologie gastroentérologique bénéficient actuellement de cette technologie : les maladies infectieuses (détection d'Helicobacter pylori ou du virus de l'hépatite C), les maladies néoplasiques (recherche de mutations de l'anti-oncogène p53 dans les cancers colorectaux et de l'oncogène Ki-ras dans les tumeurs du pancréas, détection de cellules tumorales coliques dans les selles et de cellules issues d'hépatomes dans la circulation sanguine), et les maladies congénitales (recherche de mutations du gène APC dans les polyposes recto-coliques). Toutes ces applications reposent sur la grande sensibilité et l'excellente spécificité de la PCR.