John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Alternatives thérapeutiques récentes au traitement de l’incontinence fécale Volume 14, numéro 3, Mai-Juin 2007

Auteur
Centre hospitalier régional et universitaire de Pontchaillou, 35033 Rennes cedex

Les méthodes thérapeutiques conventionnelles du traitement de l’incontinence fécale offrent un bénéfice thérapeutique parfois décevant soit parce que le bénéfice symptomatique est cliniquement peu pertinent (médicaments, rééducation), soit parce que les effets s’épuisent avec le temps (réparation sphinctérienne), soit parce que les indications sont trop restreintes (neuromodulation, réparation sphinctérienne), soit parce que la lourdeur et la morbidité du geste sont jugées rédhibitoires (graciloplastie). Des alternatives thérapeutiques mini-invasives visant à renforcer la résistance anale ont été développées pour répondre à des troubles fonctionnels ou anatomiques du sphincter anal interne (pression de repos). Les méthodes de radiofréquence (sclérose tissulaire par méthode de thermocoagulation) et l’injection de matériaux inertes (biosilicones, hydroxyapatite, hyaluronidase, collagène) poursuivent ces objectifs mais les évaluations scientifiques sont actuellement insuffisantes.