John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Adénocarcinome ductal pancréatique et micro-environnement tumoral : rôle de la réaction desmoplasique fibreuse Volume 14, numéro 3, Mai-Juin 2007

Auteurs
Inserm U858, Institut de Biologie Moléculaire de Rangueil, IFR31, CHU Rangueil, Toulouse, France

Bien que longtemps ignoré dans la régulation de la progression tumorale, le rôle promoteur du micro-environnement tumoral est désormais reconnu par de nombreuses études. Ce micro-environnement appelé aussi stroma-tumoral est principalement composé de tissus connectifs fibreux, la matrice extracellulaire, ainsi que d’une composante cellulaire représentée par des fibroblastes, des cellules inflammatoires et immunitaires et des cellules composant les vaisseaux sanguins. Il existe une communication étroite entre cellules épithéliales cancéreuses et cellules stromales. Les cellules cancéreuses sont en effet capables d’altérer leur micro-environnement de manière à le rendre plus propice au développement tumoral en favorisant la mise en place d’un stroma « réactif », appelé également réaction desmoplasique, correspondant à une production excessive de tissu connectif fibreux et à une activation de chacune des composantes cellulaires du stroma, avec principalement apparition de myofibroblastes, mais également de réactions inflammatoires, immunitaires et angiogéniques. Cette réaction stromale contribuerait en contrepartie à la progression tumorale. Parmi les tumeurs malignes caractérisées par une forte réaction stromale, l’adénocarcinome ductal pancréatique, un cancer très agressif de très mauvais pronostic, présente comme signature histopathologique une infiltration fibreuse abondante retrouvée aussi bien dans la tumeur primaire que dans les métastases lymphatiques et hépatiques. Cette revue a pour objectifs de caractériser les mécanismes moléculaires et cellulaires responsables de la mise en place de la réaction desmoplasique dans l’adénocarcinome ductal pancréatique en insistant exclusivement sur la composante fibreuse de cette réaction, d’établir son rôle dans la progression de ce type de cancer, et d’évaluer le bénéfice thérapeutique potentiel qu’apporterait le ciblage du micro-environnement tumoral pour le traitement de ce type de cancer.Il est actuellement reconnu que le micro-environnement tumoral joue un rôle critique sur la progression tumorale, ce qui est particulièrement vrai pour l’adénocarcinome ductal pancréatique qui présente une forte réaction desmoplasique fibreuse. Cette réaction provient d’une communication étroite et réciproque entre cellules épithéliales cancéreuses et cellules du stroma, les cellules épithéliales altérant leur micro-environnement de manière à le rendre plus propice à leur propre prolifération, survie, migration et invasion.