John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Lymphome B de haut grade : peut-on réduire la toxicité pour les patients de pronostic favorable ? Volume 26, numéro 1, Janvier-Février 2020

Auteurs

L’association rituximab-cyclophosphamide, doxorubicine, vincristine et prednisone (R-CHOP) reste le traitement standard des lymphomes malins non hodgkiniens (LNH) B de haut grade [1]. Les patients de moins de 60 ans ayant un score IPIaa (pour age adjusted international prognostic index) favorable et n’ayant pas de forte masse tumorale (plus grand diamètre < 7,5 cm), ont un pronostic très favorable avec 95 % de survie sans progression (SSP) et 98 % de survie globale (SG) [2]. Au vu des toxicités [...]