John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Conduite à tenir devant une thrombocytose de l’adulte Volume 28, numéro 5, Septembre-Octobre 2022

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 Groupement de coopération sanitaire de Saintonge, laboratoire interhospitalier de biologie médicale (centres hospitaliers de Saint-Jean-d’Angély, Saintes, Royan et Jonzac), Saint-Jean-d’Angély, France
2 Service de médecine interne, centre hospitalier de Royan, Vaux sur Mer, France
* Tirés à part : F. Lellouche
Déclaration de liens d’intérêt : Les auteurs déclarent n’avoir aucun lien d’intérêts en rapport avec l’article.

Lors d’un bilan sanguin, la découverte d’une thrombocytose est une constatation fréquente, dont les origines sont multiples. Les thrombocytoses artéfactuelles liées à des interférences analytiques sont rares mais doivent être éliminées avant de confirmer l’anomalie dont l’origine réactionnelle, souvent très facilement mise en évidence par le contexte et/ou la présence d’un syndrome inflammatoire biologique, est la plus fréquente. Plus rarement le diagnostic est orienté vers une pathologie hématologique clonale ne se limitant pas à la thrombocythémie essentielle. Actuellement, de nombreux outils biologiques, qui ont largement contribué aux recommandations préconisées par la dernière classification OMS des néoplasies myéloïdes chroniques, sont à notre disposition pour classer ces pathologies le plus précisément possible, permettant une prise en charge optimale.