John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Very-late-onset psychotic symptoms: psychosis or dementia? A phenomenological approach. A systematic review Volume 18, numéro 1, Mars 2020

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
CETPV, Hôpital Sainte-Anne, Paris,
France
* Correspondance

Les symptômes psychotiques (SP) d’apparition très tardive représentent une porte d’entrée commune aux troubles neurodégénératifs et aux troubles psychiatriques tardifs primaires. L’objectif de cette revue de littérature était d’établir une classification phénoménologique des SP au sein des principales pathologies neurodégénératives et psychotiques tardives. Cela devait permettre 1) la recherche de phénotypes psychotiques spécifiques d’étiologie ; 2) le cas échéant, d’aider le clinicien dans le repérage des démences d’allure psychiatrique ; 3) de justifier la recherche sur les SP tardifs à un stade cognitif précoce pour l’établissement d’un cadre nosographique basé sur le pronostic de virage démentiel. Méthode. Il a été conduit une revue de littérature sur l’approche phénoménologique des SP d’apparition très tardive (> 60 ans), au sein des tableaux de psychose tardive, dits primaires, et au sein des démences type Alzheimer et à corps de Lewy. Résultats. La very-late-onset schizophrenia-like psychosis représente un tableau psychiatrique primaire cliniquement distinct des SP survenant au sein des démences établies, mais reste une entité hétérogène. Il a été possible de distinguer des phénotypes préférentiels de SP en fonction de l’étiologie démentielle. Conclusion. Les résultats confirment l’intérêt de notre approche pour une distinction étiologique par l’étude phénoménologique des SP.