John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Test de compréhension écrite complexe de Chapman-Cook : meilleures performances pour les participants âgés en comparaison des plus jeunes pour les niveaux d’études inférieurs au baccalauréat Volume 16, numéro 2, Juin 2018

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Service de neurologie, Hôpital Maison-Blanche, CHRU de Reims, France
2 Équipe de neuropsychologie et cognition auditive, Laboratoire PSITEC EA 4072, Université de Lille-Nord de France, France
3 Centre mémoire de recherche et de ressources (CMRR) de Champagne-Ardenne, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : compréhension, vieillissement, lecture, niveau d’études, paragraphe, vitesse
  • DOI : 10.1684/pnv.2018.0732
  • Page(s) : 206-14
  • Année de parution : 2018

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact de trois variables démographiques (âge, niveau d’études et genre) sur la vitesse de compréhension écrite complexe mesurée à l’aide du test de Chapman-Cook. Ce test consiste à rayer dans des paragraphes un mot sémantiquement incohérent. Les temps mis pour réaliser la tâche et le nombre d’erreurs ont été mesurés chez 150 participants (63 hommes ; 87 femmes), répartis selon 3 niveaux d’études (inférieur, égal ou supérieur au baccalauréat) et 5 groupes d’âge (20 à 69 ans). Un très faible taux d’erreurs a été recueilli. Concernant le temps de complétion, aucun effet du genre n’est apparu. En revanche, un effet de l’âge inattendu variant selon le niveau d’études a été observé. Alors que des temps de complétion équivalents ont été obtenus pour les niveaux d’études supérieurs ou égaux au baccalauréat, un effet de l’âge a été mis en évidence pour les plus faibles niveaux d’études, les sujets de moins de 40 ans se montrant plus lents que les sujets plus âgés de même niveau scolaire ou plus éduqués. Ce résultat surprenant est discuté. Ce travail offre un test de mesure de la compréhension écrite en langue française destiné à l’adulte.