John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

La production écrite dans la maladie à corps de Lewy prodromale à légère : une étude exploratoire préliminaire Volume 19, numéro 3, Septembre 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7

Tableaux

Auteurs
1 M2R (Memory Resource and Research Centre), Geriatrics Department, University Hospitals of Strasbourg, Strasbourg, France
2 ICube Laboratory, UMR 7357 and FMTS (Fédération de Médecine Translationnelle de Strasbourg), Team IMIS, Université de Strasbourg et CNRS, Strasbourg, France
* Correspondance

Au stade précoce, la proximité symptomatologique de la maladie à corps de Lewy (MCL) avec d’autres maladies neuro-évolutives cognitives demeure un frein au diagnostic. Bien que la production écrite (PE) soit précocement sensible au vieillissement pathologique, très peu de travaux rendent compte des performances des patients MCL dans ce domaine. Ainsi, notre étude a pour objectif d’investiguer la PE auprès de patients MCL au stade précoce. Méthode. Dix-sept participants présentant une MCL au stade prodromal à léger ont été soumis à trois épreuves de dictée issues de la batterie GREMOTS, un questionnaire d’autoestimation du handicap en PE et une épreuve d’évaluation du graphisme. Résultats. Au début de la maladie, 18 % des patients ont un score déficitaire en dictée de mots, 41 % ont un score déficitaire en dictée de logatomes et 35 % ont un score déficitaire en dictée de phrases. Enfin, 71 % des patients se plaignent de changements récents dans leur écriture et 76 % d’entre eux présentent un trouble du graphisme. Discussion.Ces résultats encouragent une investigation accrue de la PE lors des tests diagnostiques et permettent d’affiner notre connaissance des troubles aux stades prodromaux à léger qui caractérisent la MCL.