JLE

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

La conduite chez la personne âgée, de la théorie à la pratique Volume 22, numéro 1, Mars 2024

Illustrations


  • Figure 1.

Tableaux

Auteurs
1 Département de gériatrie, Hôpitaux Bichat (APHP), Paris, France
2 Université Paris-Cité, Faculté de médecine, Paris, France
3 Département de gériatrie, Hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP), Paris, France
4 Sorbonne Université, faculté de médecine, Paris, France
5 Department of geriatric medicine, Rouen University Hospital, Rouen, France
6 Inserm U1096, Normandy University, Unirouen, Rouen, France
7 Service de médecine gériatrique, AP-H, Université Paris-Saclay, site Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt, France
8 Pôle de gérontologie clinique, CHU, Nantes, France
9 Service de médecine interne gériatrie, Hôpitaux universitaire de Marseille (AP-HM), France
10 Aix-Marseille Université, Institut neurosciences des systèmes UMR-nserm 1106, Marseille, France
* Correspondance : M. Sanchez

Dans le contexte de vieillissement démographique, la part des personnes âgées sur la route ne cesse d’augmenter. Cet acte de la vie quotidienne reste un levier important du maintien de l’autonomie pour beaucoup de personnes âgées, et la remise en cause de ce droit sur un critère d’âge peut être jugée stigmatisante. Pour autant, cette population y est particulièrement vulnérable. Si les facteurs comportementaux sont au premier plan chez les jeunes adultes, les erreurs de conduite semblent plus fréquemment en cause chez les plus âgés. La conduite automobile est une succession de tâches complexes pouvant être impactées par le vieillissement et la présence de pathologies (déclin cognitif, déficit sensoriel ou cardiovasculaire non stabilisée…). Ces situations augmentant avec l’âge, il est important que les professionnels de santé repèrent les situations à risque et, lorsque cela est nécessaire, accompagnent les patients vers un arrêt de la conduite. Le maintien de la mobilité des personnes âgées tout en assurant une meilleure sécurité routière dans cette population restent des enjeux de société. Dans cet article, nous abordons les enjeux permettant de maintenir cette activité et, lorsque cela est nécessaire, d’accompagner son arrêt.