John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Mesure de l’impact d’un programme de réadaptation précoce en court séjour gériatrique sur l’orientation à la sortie et les trajectoires fonctionnelles : une étude comparative de type avant/après Volume 21, numéro 1, Mars 2023

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Geriatric Medicine and Geriatric Rehabilitation Division, University Hospital of Lausanne, Lausanne, Switzerland
2 Division of Internal Medicine, Department of Medicine, University Hospital of Lausanne, Lausanne, Switzerland
3 Clinic of Montchoisi, Lausanne, Switzerland
* Correspondance : L. Quiaios

Introduction. Un programme de réadaptation gériatrique précoce lors d’une hospitalisation en court séjour gériatrique pourrait éviter le déclin fonctionnel y étant associé. Méthode. Les objectifs de cette étude étaient de mesurer l’impact d’un tel programme, implémenté en 2018 dans l’unité de court séjour gériatrique de Lausanne (Suisse), sur les données d’activité hospitalières et la trajectoire fonctionnelle des patients. Avec une étude de type avant/après, les patients admis entre le 1er janvier et le 31 août 2018 ont été comparés à ceux admis en 2016 et 2017. L’évolution des niveaux d’indépendance fonctionnelle selon les AVQ de Katz ont été analysés. Résultats. Sur les 8 mois d’étude en 2018, 378 patients ont été admis (âge moyen 86,6 ± 6,4 ans, 74,6 % de femmes, 84 % depuis le service d’accueil des urgences). En comparaison aux deux années précédentes, l’implémentation du programme a contribué à réduire les durées médiane et moyenne de séjour (p < 0,05), favoriser les retours directs à domicile (p < 0,05) et diminuer les orientations en SSR (p < 0,05). L’état fonctionnel s’est amélioré ou stabilisé pour 89,9 % des patients. Conclusion. Cette étude permet de confirmer les bénéfices d’un programme de réadaptation précoce pour les personnes âgées hospitalisées en soins aigus.