John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Évaluation des connaissances par les professionnels de santé de la maladie à corps de Lewy comparativement à la maladie d’Alzheimer : résultat d’une étude analytique descriptive Volume 19, numéro 3, Septembre 2021

Auteurs
1 Service de Gériatrie, CMRR (Centre mémoire de ressources et de recherche), CHU d’Angers
2 Service de gériatrie, Hospices civils de Lyon ; Institut du vieillissement, Lyon, France
3 Service de psychiatrie, Hôpital de Valenciennes, France
4 Université de Paris, GHU AP-HP Nord, Centre de neurologie cognitive, Hôpital Lariboisière - Fernand-Widal, Inserm U1144, Paris, France
5 CM2R (Centre mémoire de ressources et de recherche), Service de gériatrie, CHRU de Strasbourg, France
6 Laboratoire ICube et FMTS (Fédération de Médecine Translationnelle de Strasbourg), Équipe IMIS, Université de Strasbourg, France
* Correspondance

La maladie à corps de Lewy (MCL) est une maladie neurodégénérative fréquente justifiant une prise en charge spécifique, mais qui reste très largement sous-diagnostiquée. Notre objectif était de faire un état des lieux des connaissances de la MCL par les professionnels de santé en comparaison avec la maladie d’Alzheimer (MA), pour mieux comprendre les raisons de ce sous-diagnostic. Méthodes. Nous avons mené une étude descriptive et analytique traitant les résultats d’un questionnaire en ligne déployé vers des professionnels de santé français entre le 1er décembre 2020 et le 1er mars 2021. Résultats. Au total, 490 professionnels de santé ont répondu au questionnaire. Une moins bonne connaissance de la MCL est observée par rapport à la MA, à la fois subjective, mise en évidence sur les questionnaires d’autoévaluation, et objective puisque les critères diagnostiques et les spécificités thérapeutiques étaient significativement moins bien connus pour la MCL par rapport à la MA. Conclusion. La MCL apparaît comme une maladie encore trop méconnue par les professionnels de santé. Une meilleure formation représente donc un objectif décisif en vue d’améliorer la prise en charge thérapeutique et l’accompagnement des patients souffrant de MCL et de leur proche.