John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Évaluation des capacités cognitives musicales chez les malades Alzheimer : le test d’orientation en musicothérapie Volume 18, numéro 1, Mars 2020

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
Centre hospitalier de Sancerre, Sancerre, France
* Correspondance

La musicothérapie est recommandée dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer mais peu d’outils existent aujourd’hui pour mesurer les compétences musicales des patients. L’objectif de ce travail était de créer un outil d’évaluation, le TOM (test d’orientation en musicothérapie), permettant d’évaluer les capacités cognitives musicales des patients et d’orienter leur prise en charge en musicothérapie selon le profil obtenu. Cet article présente les consignes et les modalités de cotation de l’ensemble des items du test ainsi que la norme chez les personnes âgées. Pour ce faire, le TOM a été administré à 50 sujets âgés sains (moyenne d’âge de 74,3 ± 8,72 ans) et à 50 sujets atteints de la maladie d’Alzheimer (moyenne d’âge de 82,84 ± 8,04 ans). Le diagnostic a été posé à partir des critères du DSM-IV avec un score MMSE ≤ 27/30 (moyenne de 16,16 ± 6,91). Les résultats ont montré des performances moyennes au TOM plus basses en cas de maladie d’Alzheimer (respectivement 22,6 ± 8,3/34 contre 32,4 ± 1/34, p < 0,0001). Le score au TOM était positivement corrélé au score MMSE (r = 0,803, p < 0,001). Avec un score-limite de 30/34, la sensibilité du TOM était de 74 %, sa spécificité de 96 % et sa valeur prédictive positive de 94,9 %. Nos résultats ont montré qu’un score au TOM < 30/34 permet de détecter un trouble des capacités cognitives musicales chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Le TOM pourrait être un outil complémentaire pour le musicothérapeute souhaitant personnaliser sa prise en charge.