John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Étude pilote : efficacité d’un programme d’entraînement sur la mobilité chez des personnes âgées hospitalisées à la suite d’un épisode aigu Volume 16, numéro 1, Mars 2018

Auteurs
1 Service universitaire de gériatrie, Centre Hospitalier Lyon Sud, Hospice civil de Lyon, Pierre-Bénite, France
2 Université Claude Bernard, Lyon 1, Villeurbanne, France
3 Inserm U1060, Oullins, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : masse musculaire, SPPB, personnes âgées, entraînement contre résistance, rééducation
  • DOI : 10.1684/pnv.2017.0712
  • Page(s) : 49-55
  • Année de parution : 2018

Les patients hospitalisés consécutivement à un épisode médical aigu en unité de soins de suite et réadaptation sont à haut risque de perte d’autonomie. Une prise en charge adaptée et préventive est indispensable. Les bénéfices d’un entraînement contre résistance sont déjà démontrés pour des populations âgées à domicile. Cependant la faisabilité et l’amélioration des performances fonctionnelles n’ont pas fait l’objet d’une évaluation en milieu hospitalier après un épisode aigu. Nous avons donc réalisé une étude pilote afin d’évaluer les bénéfices fonctionnels d’un programme personnalisé d’activités physiques adaptées combinant renforcement musculaire et travail d’endurance, chez des patients de plus de 65 ans hospitalisés en unité de réadaptation gériatrique. Notre objectif principal était l’amélioration du SPPB (short physical performance battery) par un programme de réentraînement personnalisé de 3 semaines, combinant renforcement musculaire et activité aérobie ; 38 patients âgés de plus de 80 ans ont participé. Le SPPB en début de prise en charge était de 6,37 points (écart type : 2,17). Après l’intervention, le SPPB était de 8,87 points (écart type = 2,59) représentant une amélioration significative de 2,50 points (1,60 ; p = 0,001). Ces résultats confirment l’efficacité et la faisabilité d’un programme d’entraînement adapté sur l’amélioration de la mobilité et la fonction musculaire des personnes âgées après un épisode aigu en réadaptation gériatrique.