JLE

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Effet d’un programme de prévention des chutes sur l’âge subjectif des personnes âgées Volume 21, numéro 2, Juin 2023

Tableaux

Auteurs
1 Sainbiose, Université Jean-Monnet, Saint-Étienne, France
2 Physiologie clinique et de l’exercice, CHU de Saint-Étienne, Saint-Étienne, France
3 L-ViS, Université Lyon-1, Lyon, France
4 CETAF (centre technique d’appui et de formation des CES de l’Assurance maladie)
* Correspondance : H. Fundenberger

Objectif : Cette étude vise à tester si l’âge subjectif des personnes âgées a tendance à diminuer à la suite d’un programme de prévention des chutes. Cette étude examine également dans quelle mesure l’évolution de l’âge subjectif est associée à certaines capacités physiques et ressources psychologiques initiales, ainsi qu’à leur évolution entre le début et la fin du programme. Méthode : Un échantillon composé de 42 individus âgés de plus de 65 ans a pris part à un programme comprenant 12 séances d’atelier équilibre. L’âge subjectif, la peur de chuter, un test Time Up and Go, des données sociodémographiques et médicales ont été recueillis au début et à la fin du programme. Résultats : Le pourcentage de rajeunissement est passé de 6,43 % en début de programme à 9,63 % en fin du programme (p < 0,05). Les analyses par régression linéaire multiple révèlent qu’une santé perçue plus favorable, une meilleure mobilité fonctionnelle en début de programme ainsi que l’amélioration de la mobilité fonctionnelle sont associées à une augmentation du biais de rajeunissement. Discussion : Cette étude met en évidence les bénéfices d’un programme de prévention des chutes sur la tendance au rajeunissement pour les personnes âgées.