John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Connaissance de l’onco-gériatrie en Ehpad : enquête réalisée auprès des professionnels de santé dans les Ehpad des Pays-de-la-Loire Volume 19, numéro 2, Juin 2021

Auteurs
1 Centre Hospitalier Erdre-et-Loire
2 Unité de coordination en onco-gériatrie des Pays-de-la-Loire
3 Observatoire dédié au cancer Bretagne – Pays-de-la-Loire
4 OMEDIT des Pays-de-la-Loire
5 Pôle de gérontologie clinique, Centre hospitalier universitaire de Nantes, Nantes, France
* Correspondance

Objectifs : Le but de notre étude était d’évaluer les connaissances et les pratiques en onco-gériatrie des professionnels d’Ehpad et de les sensibiliser à cette filière. Méthode :Nous avons réalisé une enquête observationnelle d’avril à septembre 2017. Trois questionnaires ont été diffusés dans les Ehpad des Pays-de-la-Loire. Ils étaient accompagnés de documents informatifs. Résultats :Dans les 589 Ehpad des Pays-de-la-Loire, 82 médecins coordonnateurs (MC), 147 infirmiers diplômés d’État (IDE) et 240 paramédicaux ont répondu. La prévalence déclarée du cancer était de 8,75 %. La définition de l’onco-gériatrie était mal connue. Seulement 73 % des MC, 16 % des IDE et 5 % des paramédicaux connaissaient l’existence des évaluations onco-gériatriques. Seulement 50 % des MC connaissaient la grille G8, 34 % l’UCOG et 23 % l’Observatoire du cancer. Moins de 5 % des autres professionnels connaissaient cet outil et ces organismes loco-régionaux. Après information, dans l’avenir, 84 % des MC et 63 % des IDE pensent utiliser la grille G8, 82 % des MC et 67 % des IDE pensent utiliser les fiches « anticancéreux par voie orale ». Conclusion :Cette enquête montre une méconnaissance de l’onco-gériatrie en Ehpad mais suggère qu’une meilleure formation permettrait de modifier les pratiques.